Séminaire de juillet 2018 « Prise en charge de la parésie spastique' »

Les neurosciences rééducatives sont en plein essor dans le monde, dans un contexte marqué par la recrudescence des maladies neurologiques handicapantes. La parésie spastique est l’une des conséquences handicapantes les plus fréquemment observée au
décours des maladies neurologiques, notamment les AVC. Les rééducateurs et particulièrement les kinésithérapeutes sont impliqués au premier plan dans la prise en charge de ce syndrome.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
38 ⁄ 19 =